J’ai regardé pour vous, les nouvelles séries Netflix

Sommaire

Salut les donfeurs,

Récemment, Netflix nous a proposé quelques nouveautés que je me suis empressée de regarder pour vous. Un classement de ce qui vaut le coup, ou pas:

PARFUM – 2,5/5

Série originale Netflix d’origine allemande. Vu la qualité, plutôt pas mal, des nouvelles séries étrangères du moment, on le tente, même si, par le passé, on a pas super kiffé « REX » ou « COBRA ». Bref, comme son nom l’indique très subtilement, on est face à un nouveau remake du livre de Patrick SUSKIND sorti en 1985 et dont nombres de films ont vainement tentés de faire l’hommage avec des critiques toujours mitigées…

Malheureusement, la série n’y échappera pas. Un départ plutôt prometteur, du suspense. Un premier meurtre a étudié, de la subtilité, de l’intrigue. Un univers réservé aux adultes avec son lot de cruauté et surtout de perversité intense et mal placée où le maître mot est « manipulation ».

Mais très vite, le nombre de suspects se limite. Le scénario souffre de quelques, voire beaucoup, de longueurs. On oscille entre passé des protagonistes et présent de l’intrigue, ce qui, toutefois, contribue bien à l’histoire, jusqu’à une fin carrément décevante. Avec pour conclusion, « tout ça pour ça… ». Après 6 épisodes d’une heure chacun, le dénouement est carrément bancal. On attend pas et on espère pas une deuxième saison.

PLAN CŒUR – 2,5/5

Nouvelle série française apparue sur Netflix. Niveau d’attirance a priori = très moyen voir faible. Un titre un peu cucul et une série qui l’est tout autant..

Le synopsis, Elsa se désespère de ses échecs amoureux et de sa vie dans le milieu moderne parisien dénué d’émotions. Ses copines sont prêtes à tout pour l’aider à surmonter l’échec de sa relation, quitte à payer.

On n’est pas sur du cinéma d’auteur et l’étiquette du français hautain et/ou dépressif semble se confirmer par quelques clichés (ce qui est dommage). Toutefois, on peut se prendre à cette série de 8 épisodes avec quelques personnages un peu sympas et une bonne grosse dose d’humour et d’esprit romantique du dimanche sous la couette. Ça passe pour des soirées entre filles… En revanche ça ne passera ni pour les gosses (trop cru) ni pour les mecs (beaucoup trop girly, sauf si vous lui faites la gueule et que vous voulez le faire payer ;-)).

YOU – (3,5/5)

Une intrigue digne d’un téléfilm de dimanche après midi avec un acteur principal sorti d’une série ultra cucul (#gossipgirl) … Pas de quoi donner envie, a priori.

MAIS, après quelques minutes de visionnage, on est face à une vraie bonne surprise.

Joe, gérant d’une librairie dans New York rencontre Beck, une étudiante et aspirante écrivaine en devenir . Joe fait tout son possible pour la séduire, la rendre heureuse mais il s’avère rapidement être ce qui s’assimile le plus à un psychopathe ou à un sociopathe prêt à tout, toutefois il n’est peut être pas le seul… La série est plutôt bien construite, les premiers épisodes font clairement monter la série en intensité. L’histoire est prenante, malgré une baisse d’intensité à la mi saison, on reprend le fil en fin de saison. Le personnage principale féminin est un peu relou par moment voir souvent, perso psychopathe ou pas j’aurai lâché l’affaire…

Toutefois je recommande. Un dénouement intéressant.

TERRE DE MARÉE – (2/5)

L’histoire: à sa sortie de prison, une jeune femme décide de retourner dans le village de son enfance à Orphelin Bay. Mais très vite, le corps d’un homme assassiné est retrouvé en bord de mer et les habitants semblent cacher de nombreux secrets…

Alors, sans vouloir être mauvaise (mouhahahaha…), il aurait peut être été préférable de conserver le titre original de la série (Tidelands) plutôt que d’en faire une traduction à la québécoise. Pour être honnête, j’ai longtemps hésité avant de la regarder, je me suis même lancé à reculons car le titre m’évoquait plutôt un truc du genre « Demain nous appartient »…

Mais, que nenni, cette série d’origine australienne est en réalité assez originale, on en fini enfin avec les histoires de vampires et de loups garous, dont on a largement fait le tour depuis des années et on dit bonjour aux sirènes version moderne.

Bon malheureusement, passé la surprise, force est de constater que l’histoire part un peu dans tous les sens… D’un côté, notre peuple de demies sirènes et de l’autre un groupe de trafiquants de drogues, on s’y perd et le scénario devient carrément décousu.

Une bonne idée, mal exploitée.

Check baby

Un problème dans l'articles ?
Ce site est protégé par reCAPTCHA et Google Politique de confidentialité et Conditions d'utilisation.
Vous Aimerez
On vous souhaite un joyeux Noël ! En vous souhaitant que la Père Noël soit généreux cette année 🙂 LRQAR & DonF…
Nous vous souhaitons une excellente année et surtout une très bonne santé pour 2020. C’est parti pour cette nouvelle année, dans la joie et…
Salut les donfeurs! J’ai réalisé pour vous une petite parodie des livres pour enfants «Camille…». Un peu d’humour dans ce monde de brutes 😉…
Articles Récents
Nous vous souhaitons une excellente année et surtout une très bonne santé pour 2020. C’est parti pour cette nouvelle année, dans la joie et…
Je vous souhaite un très joyeux Noël ! DonF a pas mal bougé cette année, surtout au niveau du gaming ! Avec le temps…
Visuellement, Cuphead s’inspire de sons et d’images des années 30. Petits grésillements en fond sonore, artefactes ou encore images légèrement vieillies, tout ce qu’il…